La première activité s'étant achevée avant les vacances, il s'agissait aujourd'hui de commencer une nouvelle série de séances dont l'objectif est de remplir le blanc de la biographie entre 1914 et 1919.

Pour montrer le travail qui les attendait, une photographie d'un carnet fut projetée : elle permit d'expliquer qu'au cours de son service militaire, Joseph Degaugue rédigea des carnets, certes de petite taille mais d'une richesse extraordinaire. Tâche pour eux de travailler sur une sélection de textes extraits de ces carnets pour découvrir et faire découvrir son parcours pendant la Première Guerre mondiale.

IDD-S04b

La vue de l'image donna lieu à de nombreuses questions, imprévues dans l'esprit de cette introduction, mais qui montrent la curiosité des élèves : pourquoi a-t-il conservé ses carnets ? Où sont-ils aujourd'hui ? Pourquoi les pages présentées sont-elles tachées ? Si nous avons répondu aux premières, nous nous sommes engagés à reparler des marques sur les pages ultérieurement...

La réponse à ces questions fut l'occasion de reparler de la source, provenant des Archives départementales de la Sarthe, précieusement conservée. Les carnets sont réunis dans une boite métallique, au milieu de centaines de lettres reçues par Joseph Degaugue au cours du conflit. D'où la question de Tracy : pourquoi est-elle aux Archives départementales ? La mission de conservation des Archives fut évoquée, ainsi que la volonté de Joseph Degaugue que ses carnets soient conservés. Ce fut l'occasion de parler aussi des retours des courriers envoyés avant les vacances dont l'un explique le versement des carnets aux Archives, mais dont nous ne parlerons qu'en décembre prochain (nous espérons encore des réponses).

 

Mise au travail :

Les élèves durent composer librement 8 groupes : un de cinq élèves, un de quatre, cinq de trois et un élève isolé pour une tâche particulière.

Voici les thématiques proposées :

Groupe 1 : Août - septembre 1914, le début de la guerre de Joseph Degaugue.
Groupe 2 : Octobre 1914 - octobre 1915.
Groupe 3 : Novembre - décembre 1915, en Orient.
Groupe 4 : 1916 - mai 1917, en Orient (résumé du parcours du 148e RI)
Groupe 5 : Juin - juillet 1917, la blessure.
Groupe 6 : Août 1917 - octobre 1918, embusqué au service postal.
Groupe 7 : Un événement particulier pour Joseph Degaugue.
Groupe 8 : Octobre 1918 - août 1919, sa fin de guerre.

La séance n'a duré qu'une heure et n'avait comme objectif que de lire, déchiffrer l'écriture. Le travail a été intense et surtout efficace : tous les groupes ont réussi à lire intégralement leurs textes (certains en avaient vraiment beaucoup et parfois difficiles à lire). La semaine prochaine, la séance durera deux heures et il leur faudra alors raconter ce qu'a vécu Joseph Degaugue, placer sur une carte son parcours et mettre en forme le tout afin qu'il soit prêt pour la présentation aux autres groupes lors de plusieurs séances de restitution. Et pour la mise en ligne sur le blog.

B. C.