Joseph Degaugue est un homme qui a noirci des milliers de pages au cours de sa vie, sur des cahiers, des pages de classeur, pour étudier, transmettre, chercher, correspondre, se souvenir, et probablement aussi par plaisir.

Il a déposé une partie de ses écrits aux Archives départementales de la Sarthe et les 25 élèves de 4eH du collège Anjou vont partir à la découverte de cet homme au travers de ses écrits, de son parcours. Ses écrits vont être, tout au long de l'année, le fil rouge visant à répondre au sujet :

Un homme, une guerre, nous.

Nous n'en dévoilerons pas plus sur le déroulement et les différentes étapes du travail, les élèves, pour l'instant, n'en sachant eux-mêmes pas plus que ce qu'ils ont découvert aujourd'hui. Voici un premier aperçu de ce qu'ils ont appris sur Joseph Degaugue, avant de mettre en commun et de corriger les erreurs et les manques la semaine prochaine. C'est le résultat d'une heure et demie de travail où chaque groupe a été confronté à quelques copies de documents. Chaque groupe travaillait sur une thématique et devait réaliser un récit tout en complétant une carte avec des gommettes.

2012S01b

2012S1a

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter (colonne de droite) afin d'être avertis lors de chaque mise à jour.

Bonne lecture et à la semaine prochaine.

B. C.

 


Module 1 - Activité 1.

Groupe 1 : Sa famille (1892)

Marion – Clément – Stessy – Tony

Joseph Degaugue est né à Denain en 1892, le 10 mai, à quatre heures du soir. Il fait ses études à Denain. Sa mère s'appelle Cléonie Belcourt, elle a vingt-trois ans et neuf mois lorsqu'elle accouche. Son père s'appelle comme lui et son grand-père aussi. Ils sont mineurs. Il avait une relation fusionnelle avec sa mère.

 

Groupe 2 : Sa scolarité (1892-1907)

Alisson – Thibault – Stephen – Julie

Joseph Degaugue est à l'école maternelle de 1894 à 1898. Il suit avec succès ses études primaires et réussit l'examen du Certificat d'Etudes Primaires Supérieures. Il est jugé apte à recevoir le Certificat d'Etudes Primaires Supérieures en 1907. Il a eu son Certificat d'Etudes Primaires le 20 juillet 1903 puis, quatre ans après, il a eu son Certificat d'Etudes Primaires Supérieures, le 15 septembre 1907.

 

Groupe 3 : Ses débuts professionnels (1907-1913)

Thierry – Ali – Lucie – Léa

Joseph Degaugue a été recruté à Valenciennes, il a été soldat de deuxième classe à la huitième compagnie le 8 octobre 1913. Son régiment est le 148ème régiment d'infanterie. Il a été nommé caporal (le caporal est un sous-chef qui donne des ordres aux soldats) le 11 avril 1914 à la 5ème compagnie.

Joinville est une école militaire de gymnastique à côté de Paris. Joseph Degaugue y a fait un stage en 1914.

 

Groupe 4 : Son service militaire (1913-1914)

Julien – Tracy – Medhy – Steven

Le 27 juin 1907, Joseph Degaugue obtient son certificat de capacité pour l'enseignement. Le 24 juillet 1909, il obtient son brevet supérieur à Lille. Il est entré à l'école normale le 1er octobre 1909. Une école normale est un établissement chargé de former les instituteurs. Il en est sorti le 1er août 1912. Après ses études il a passé son brevet de gymnastique, il l'a eu en juin 1912. En juillet 1912 il a eu son certificat d'aptitude pédagogique. Le 1er octobre 1912 il fait un stage à Douchy. Le 28 octobre 1912, il passe ses examens et, le 1er janvier 1913, il est titulaire.

 

Groupe 5 : Sa vie professionnelle après 1919...

Romain – Marion – Corentin – Malorie – Janagha

À vingt-sept ans Joseph Degaugue est surveillant à l'école de sourds-muets de Rouchin. Il fait des études de sciences et de mathématiques pour obtenir sa licence. Il veut être muté dans le sud de la France mais il est muté à La Charité-sur-Loire. Le 6 septembre 1928, il a trente-six ans, il est muté en Sarthe, au Mans.

 

Groupe 6 : Sa vie familiale après 1919

Clarisse – Clémence – Bryan

Joseph Degaugue rencontre Germaine Léger grâce à un de ses élèves de troisième année : Odile Léger, le frère de Germaine. Joseph est plusieurs fois invité chez eux car il s'occupe bien d'Odile. Il finit par se marier avec Germaine en 1920. Comme voyage de noces ils partirent à Paris. Joseph trouvait Germaine « intelligente, sérieuse, douce, bonne ménagère » et il lui trouvait « bon cœur, bon caractère et bonne santé ». Ils eurent un enfant, Joseph, le lundi 9 mai à 15h10 du soir en 1921.