Il y a peu de temps, le site du cratère à la main de Massiges a été victime de voleurs qui ont dérobé toutes les "queues de cochon" qui servaient à maintenir les barbelés et le fil de fer devant les tranchées. Ce sont ces détails qui permettaient une forte imprégnation dans le site, qui permettaient de mieux imaginer ce qu'était la guerre de tranchée. Le fait a été évoqué devant les élèves du club : leur réaction a varié entre incompréhension (pourquoi voler ces objets ?) et prise de conscience d'une autre cause de la disparition des lieux et du patrimoine : le vol. Arthur a écrit ses impressions sur cette triste affaire.

B.C.D.

J'ai appris que la tranchée de la main de Massiges a été « vandalisée », les objet entourant la tranchée ont été volés. Ce type d'acte me parait inadmissible. Voler des objets historiques sur des lieux difficiles à protéger, ça correspond à détruire un des seul lieux où l'on peut imaginer la vie d'un poilu.  Je regrette que les auteurs de cet acte ne se rendent pas compte du mal qu'ils font, pour les bénévoles, pour le Souvenir de cette guerre

J'ai eu la chance de visiter ce lieu avant ce vol. Ce lieu était magnifiquement reconstitué par des bénévoles qui ont organisé une visite pour nous. Au nom de tous les élèves du club, je ne peux que regretter cet acte individuel qui prive tout le monde  d'un beau site historique très bien reconstitué. Monsieur Marchal et tous les membres de l'association, nous espérons que cela ne vous  décourage pas et que vous continuerez votre travail de mémoire.

Arthur