Afin de permettre au plus grand nombre d'élèves de pouvoir venir au club, deux jours sont proposés, donc deux présentations.

 

Au final, 19 élèves étaient présents sur ces deux jours et 20 élèves se sont inscrits (7 garçons et 13 filles). Une élève était absente en raison des problèmes liés au passage à la cantine mais nous rejoindra dès la semaine prochaine. Deux élèves supplémentaires voudraient aussi participer au club, mais leur classe à cours tous les midis de 13h00 à 14h00. Une solution envisagée est le jeudi matin de 8h30 à 9h15 ; à suivre.

 

Les élèves ont tous pu se familiariser avec le site du club, leur dossier personnel ; ils pourront se lancer dans leurs recherches dès la semaine prochaine.

 

Le questionnaire donné en début de présentation permet de mieux connaître la motivation de ses jeunes de 14/15 ans pour se lancer dans cette recherche et la manière par laquelle ils ont connu ce club.

Motivation Information

La motivation principale est clairement de trouver l'histoire de sa famille, "connaître ses ancêtres" savoir "ce qu'il y a eu dans ma famille avant moi". Mais ce n'est pas la motivation exclusive : certains cherchent à en savoir plus sur le conflit et pour le plaisir de chercher tandis que d'autres viennent par curiosité.

Savoir comment les élèves ont connu le club est aussi une information intéressante : aucun n'a vraiment été voir sur le site du collège la rubrique consacrée au club. Les collègues d'Histoire de troisième ont largement fait la publicité pour le club à l'occasion du cours sur le conflit. La majorité des élèves ont connu le club de cette manière. Les affiches ont un rôle également dans les inscriptions.

Cette année, le bouche à oreille a bien fonctionné  : 7 élèves sont venus, encouragés par un élève qui a participé au club l'an passé ou sur les conseils d'un frère ou d'une sœur, ancien du club. Au final, ce sont 4 frères ou sœurs d'anciens participants au club et une cousine qui se sont inscrits cette année. Heureusement, il leur reste pas mal à faire, y compris sur leur arbre généalogique.

La semaine prochaine, travail sur les arbres généalogiques qui seront déjà avancés et début des ateliers pour les élèves n'ayant pas encore d'informations ; et pour certains, travail sur les registres matricules d'ancêtres de la Sarthe (les classes jusqu'à 1898 sont numérisées et accessibles en ligne ; une élève a déjà trouvé un ancêtre de la classe 1893).

BCD.